La Grande Guerre

Je vous présente la réalisation de ces 14 tableaux issus d’une demande de l’ONAC (Office National Anciens Combattants) de la Haute-Loire.

Tout a commencé par une demande assez simple. Mettre en page une documentation avec des photos dans un format de 200 cm de haut et 90 cm de large. Ces panneaux seront présentés pendant les commémorations, dans les écoles, mairies et autres lieux qui souhaitent faire une exposition sur la première guerre mondiale.

Pendant la première rencontre avec la responsable, je lui propose la mise en scène de cette documentation par l’illustration. L’autre idée qui est pour moi la plus importante, créer un personnage qui sera le narrateur des évènements pendant les 4 années.

Mes deux propositions furent acceptées par l’ONAC. Après une réflexion de quelques jours, je reprends contact avec la responsable pour lui proposer le personnage d’Albert un jeune garçon qui vit dans la campagne. Apprendre, découvrir, honorer les hommes et femmes à travers les yeux d’un enfant.

Pour les écoles découvrir l’histoire de la première guerre mondiale avec comme narrateur un enfant me semble une bonne approche.

Je vous présente la réalisation de ces 14 tableaux issus d’une demande de l’ONAC (Office National Anciens Combattants) de la Haute-Loire.

Tout a commencé par une demande assez simple. Mettre en page une documentation avec des photos dans un format de 200 cm de haut et 90 cm de large. Ces panneaux seront présentés pendant les commémorations, dans les écoles, mairies et autres lieux qui souhaitent faire une exposition sur la première guerre mondiale.

Pendant la première rencontre avec la responsable, je lui propose la mise en scène de cette documentation par l’illustration. L’autre idée qui est pour moi la plus importante, créer un personnage qui sera le narrateur des évènements pendant les 4 années.

Mes deux propositions furent acceptées par l’ONAC. Après une réflexion de quelques jours, je reprends contact avec la responsable pour lui proposer le personnage d’Albert un jeune garçon qui vit dans la campagne. Apprendre, découvrir, honorer les hommes et femmes à travers les yeux d’un enfant.


Pour les écoles découvrir l’histoire de la première guerre mondiale avec comme narrateur un enfant me semble une bonne approche.

Toukygraph
Toukygraph

Validation du projet approuvée. Je commence par des croquis du jeune garçon. Il faut prendre le temps de faire des recherches sur cette période. Le style vestimentaire des enfants vivant dans les campagnes.

Toukygraph

Après plusieurs essais, je tiens enfin mon petit personnage. Validation de l’ONAC pour Albert, je commence le travail sur le premier panneau.

Je prends le temps de lire et relire cette documentation pour m’imprégner de l’histoire de ces hommes et femmes. Car la découpe du texte sera importante pour la création des illustrations.

Chaque tableau demandera plusieurs heures de travail et de recherche avant d’obtenir le résultat final.

Les illustrations suivantes racontent les moments difficiles avec des scènes de violence. La décision fut prise de rester soft pour ne pas choquer les enfants, car comme cité plus haut cette exposition sera présente dans les écoles primaires.

Toukygraph
Toukygraph
Toukygraph
Toukygraph
Toukygraph
Toukygraph
Toukygraph
Toukygraph
Toukygraph
toukygraph

Le dernier panneau sera pour moi celui qui reste le plus important. Il y a l’illustration du jeune Albert mais aussi cette lettre qu’il écrit pour le futur pour ne jamais oublier ces années de guerre. J’ai eu l’honneur et le privilège d’écrire le texte de cette lettre.

Toukygraph
Toukygraph

Chaque panneau fut soumis à la validation de l’ONAC et du Ministère des Anciens Combattants avant l’impression.

Après un accord positif, l’exposition commence son aventure à la préfecture de la Haute-Loire avant de partir pour différentes villes lors des inaugurations.

Cette commande a demandé un long travail entre les recherches, la lecture et compréhension de cette documentation. Elle sera aussi une création chargée d’émotion générée pendant ces heures de travail et pendant la commémoration au regard du public.